7 months in India (Art.6 : L’Inde spirituelle, religieuse et mystique)

Posted in Inde | Kerala | 2015 | 5 Comments »

Aujourd’hui, « long article » rempli de photos et de 4 vidéos :) Bonne lecture à tous !

Par où commencer cet article hautement spirituel… Depuis notre arrivée au Kerala le 11 janvier dernier, nous n’avons cessé d’en prendre plein les yeux concernant les multiples processions, cérémonies et traditions indiennes. Nous souhaitons donc consacrer cet article à l’Inde spirituelle, religieuse et mystique à laquelle nous avons été confrontés durant ces 4 premiers mois au pays des millions de dieux. On va donc essayer de vous faire un petit résumé chronologique en photos et vidéos des nombreuses fêtes et traditions qui nous ont marqués :

Welcome to Spiritual,

Mystical & Religious India

ceremonie inde

***

14 février 2015

Dans la grotte aquatique

14 février. Cette date me dit quelque chose… mais quoi… St-Valentin ? Mais pas seulement. Aaaah voilà, c’est la date du premier rituel, cérémonie hindoue à laquelle nous avons assisté dans notre village. Après le travail, nous sommes partis, accompagnés de Dyuthi (Minou) et Lakshmi dans une forêt à la sortie de Thrikkaipetta. Après une dizaine de minutes de marche nous voilà dans une ambiance vraiment mystique. Là, au centre de la forêt, une petite rivière sort d’une grotte et des tonnes de gens s’y précipitent pour y faire leurs prières (puja). Au centre, une structure métallique composée de plusieurs cercles sont enflammés à l’aide d’huile. Plus tard dans la soirée, des sacrifices de poulets devaient avoir lieu pour apaiser les dieux… Malheureusement/heureusement on est parti avant le carnage. On vous laisse découvrir en images cette cérémonie fêtée uniquement dans le village de Thrikkaipetta.

 ***

17 février 2015

Shivaratri, Ottamthullal & procession

Quelques jours après notre première cérémonie hindouiste,  nous avons eu la chance de participer à Shivaratri. Ce jour de fête hindoue nationale se célèbre de différentes manières à travers le pays. Ici, nous nous sommes rendus au temple de Shiva et avons assisté à un spectacle traditionnel du Kerala : Le Ottamthullal ! Attention, cette tradition ne doit pas être confondue avec le plus connu « Katakali ». Ici un jeune homme maquillé et déguisé effectue une danse traditionnelle accompagnée de musique et de textes récités de façon humoristique en interaction directe avec le public. La nuit tombée, la cérémonie continue avec une impressionnante procession aux flambeaux à travers le village. On vous laisse découvrir ci-dessous en photos ET vidéo ce spectacle impressionnant.

Image de prévisualisation YouTube

***

21 février 2015

Theyyam, danse rituelle traditionnelle

Image de prévisualisation YouTube

4 jours plus tard s’enchaîne une autre tradition typique du Kerala : Les Theyyam. La cérémonie s’est déroulée de la manière suivante : Les villageois de XXX sont attroupés autour du temple local. Les tambours battent le rythme et les deux Theyyam font leur apparition. Les maquillages et costumes rouges sont tout simplement incroyables, magnifiques, spectaculaires ! Et encore, je n’ai pas mon dictionnaire de superlatifs sous la main. Ils se mettent alors à danser au rythme des tambours et foncent de temps en temps sur la foule qui les repousse de plus belle. Au fur et à mesure de la cérémonie, les battements s’accélèrent et les Theyyam entrent dans une véritable transe. Les danses et cris s’enchaînent et sont ponctués de temps en temps par de grosses explosions. La fin du rituel arrive au moment où, prit d’un coup de folie dû à la transe les 2 compères foncent vers la rivière pour tenter de se suicider… A ce moment-là, il faut que les brahmans réagissent vite avant qu’ils ne se noient (le poids des costumes pèse entre 10 et 50kg). Une fois sauvées, les deux âmes égarées tentent de reprendre leurs esprits sous le regard protecteur des prêtres du temple (fin de la vidéo). On vous laisse à présent découvrir cette tradition Keralaise vraiment mémorable.

***

3 mars 2015

Amma à Calicut

Début mars, nous apprenons par Rajethan, le comptable de Uravu Eco Links que la fameuse Amma (Mata Amritanandamayi) est en ce moment à Calicut ! Corinne, Nathalia et moi sommes plus qu’intéressés à tenter de la rencontrer et qui sait(?),  peut-être recevoir son légendaire DARSHAN…

Nous voilà donc une fois de plus en route pour Calicut. Il est 19h30, nous arrivons dans un grand temple surpeuplé par des centaines (ou milliers, va savoir!) de « Amma’s follower » et les chants résonnent de manière répétitive, hypnotisante et envoutante. Le temple est bondé et de multiples cérémonies se déroulent en même temps… Bien entendu l’attraction principale est bien sûr Amma en chair et en os. Elle se trouve sur une scène et offre le Darshan aux fidèles ayant fait la queue durant de nombreuses heures. Un écran géant annonce les numéros telle une attente infinie dans un bureau de poste mystique. Bref, une fois de plus on use de nos contacts et transformons nos 10 heures d’attente en 20 minutes… On a un peu honte, mais une occasion pareille ne se présente pas tous les jours. Durant l’attente, il est offert aux fidèles d’acheter des offrandes (colliers de fleurs, fruits, etc.) pour Amma. Fait intéressant à noter, toutes les offrandes restent auprès de Amma durant quelques minutes puis sont instantanément remises en vente (sacré business) !

Et que dire de la réception de ce câlin mystique ? Tout d’abord, c’était très impressionnant et très rapide. Une fois notre sueur essuyée par des fidèles (ceci n’est pas une blague), nous nous apprêtons fébrilement à recevoir le DARSHAN. Amma nous agrippe et nous tient fermement contre sa poitrine en nous murmurant dans l’oreille très rapidement quelque chose en Malayalam. Une fois l’incantation terminée elle nous invite à prier à ses côtés, sur la scène ! Après 15 minutes de méditation nous sommes descendus de scène et sommes rentrés chez nous. On vous laisse découvrir en vidéo et photos l’ambiance mystique de cette rencontre du 3ème type. Pour la petite anecdote, les photos et vidéos sont interdites… Oups ! Ma caméra était déjà pleine quand on m’a sauté dessus pour me dire d’arrêter 😉

Image de prévisualisation YouTube

***

3 avril 2015

Ascension de Manikkunu Mala (Holi pilgrimage)

6 heures du matin, réveil dans la brume. Nous attendons Corinne et Florence (une française sympa rencontrée la veille) pour effectuer l’ascension du mont Manikkunu Mala. Ce pèlerinage hindou a lieu une fois par an et des gens de tout le district se retrouvent au sommet pour y faire des offrandes de noix de coco et d’encens. La montée est vraiment belle et sacrément raide. Nous passons à travers les plantations de café, une forêt dense, d’énormes rochers puis arrivons sur la crête. Là, des centaines de personnes y sont regroupées et font des offrandes, prient, mangent et profitent de l’air pur (arôme encens) de la montagne. Nous mangeons au sommet notre pique-nique et après un moment, nous redescendons par un autre chemin en laissant la foule derrière nous.

Image de prévisualisation YouTube

***

14 avril 2015

Vishu : Feux d’artifices et pluie de roupies

Dernier évènement marquant de nos 3 premiers mois en Inde. La célébration de Vishu. Cette cérémonie se fête officiellement le 15 avril MAIS les fêtes pré-Vishu sont tout autant excitantes. Nous nous sommes rendus le soir chez Shiba & Radju le frère de Baburaj (notre 1er hôte de la maison triangulaire). Parmi les évènements marquant de la soirée :

– Les feux d’artifices artisanaux qui retentissaient violemment à 2 mètres de nous (+Bonus : 24 heures d’acouphène après le retentissement de telles bombes).

– Le repas gigantesque et délicieux préparé pour l’occasion.

– Le feu d’artifice final (fusées) dont les « restes » (débris) nous retombaient dessus.

– Les roupies que les adultes offrent aux enfants (oui, oui Natha et moi en avons reçus aussi).

***

Voilà, vous venez de terminer cet article spécial « best of spiritual events » de nos 4 premiers mois en Inde. Nous espérons que vous avez eu du plaisir à le lire, à voir les photos et découvrir les vidéos.

***

Notre séjour se passe toujours aussi bien. Nous vivons désormais dans la famille d’Elyama (la mère), Baby (le père) et Vargis (le fils). La maison est beaucoup plus excentrée que nos précédentes familles mais on y est vraiment bien. La vue depuis la terrasse est très reposante et la famille adorable. De plus, Elyama est incontestablement une vraie cheffe et nous concocte tous les jours des plats vraiment sublimes. Le travail quant à lui se passe bien. La rédaction de mon travail de Bachelor en parallèle à mon stage est un bon défi que je compte bien réussir ! Nathalia pour sa part est 100% impliquée avec AFRC, l’association proposant des cours de « communication, spoken english classes and empowerment ». Elle participe à des conférences, donne des cours et a même lancé une classe d’anglais dans notre village (Thrikkaipetta). Pour plus d’infos ou pour nous donner quelques news, n’hésitez pas à nous écrire sur notre email : tourdumonde23@hotmail.fr

7 months in India (Art.4 : How we became actors in a Mollywood movie)

Posted in Inde | Kerala | 2015 | 4 Comments »

Namaskaram à tous et toutes

On est en train de vous préparer un superbe article sur notre lune de miel sur les îles Andaman mais en attendant (et vu qu’on a pas posté depuis longtemps), on en profite pour vous raconter une petite anecdote lors de notre épopée au pays de hindou.

Répétition du script sur notre terrace

script kerala film

***

Nous avons eu la chance de nous voir proposer un petit rôle dans un film de Mollywood !

Kézako Mollywood ?

C’est bien sûre, l’industrie cinématographique du nord du Kerala (appelé la région « Malabar »). Le film sera 100% en malayalam (la langue officiel du Kerala) mais devrait comporter des sous titres lors de la diffusion prévue dans divers festivals… 

Et pourquoi cet honneur ?

:)

Parce qu’on est des « Vidéchi » bien entendu (étrangers). Réalisé par Junu Hassan, ce court métrage raconte les péripéties et misères d’un potier (métier de caste très basse et souvent très pauvre) dans le sud de l’Inde.

L’équipe de tournage

indian movie team

***

ACTION

Notre scène se déroule vers la fin du film, Nathalia (renommée pour l’occasion Clara) et moi-même (Vincent) sommes posés à un tea-shop et discutons de tout et de rien. Soudain, j’aperçois le vendeur de pot en terre cuite au loin, il m’apitoie car il transpire et est vraiment mal en point… Clara (Nathalia) pour sa part s’en fiche et me dit de ne pas regarder ou penser à ce pauvre bougre. Mais pour moi c’en est trop, je dois aider cette pauvre âme errante. Je me lève et rejoins l’artiste. J’observe alors les pots devant le potier médusé. Après un échange de quelques mots en Anglais et Malayalam je décide d’en prendre deux. A ce moment-là Natha (Clara) arrive et paie pour moi. Le potier voit le billet de 500 Roupies comme un réel cadeau des cieux. Nous remercions le vendeur et partons.

FIN

***

Sur ce, voici quelques images prisent durant le tournage. Et NON, nous ne sommes pas déprimés… Le rôle voulait cela.

:)

kerala movie

Clara is ready for the next scene

movie break india

Bargain time with the pot maker

bargain indian

The crew

film indian movie crew

***

Pour les anecdotes notables :

– Le potier et moi-même qui nous faisions arroser avec un vaporisateur d’eau toutes les 10 minutes afin d’imiter notre sueur.

– Le temps infini nécessaire pour tourner une scène qui durera à tout péter 2 minutes.

– Les nombreuses propositions de scripts afin de lancer notre carrière d’acteur en Inde…

– Les séances photos constantes durant le shooting… Près de 500 photos en 3 heures.

– Notre jeu d’acteur vraiment pitoyable comparé à ce vrai acteur.

– Mon script qui contenait des fautes d’anglais et que j’ai du réciter sans corrections… « I don’t know Clara, I feel like people are making sarcalic on him »

– Ne nous demandez pas pourquoi on est sur une Vespa… On n’en sait rien

:) ahahah

movie vespa india

***

Bref, une fois de plus une aventure haute en couleur et longue en attente. Chaque action que l’on effectue ou tentons d’effectuer dans ce pays se transforme souvent en des épopées digne des 12 travaux d’Asterix ou de Kafka… D’ailleurs j’ai profité d’écrire cet article lors d’une attente infinie afin d’imprimer 20 pages chez un imprimeur… Cette action en apparence simple s’est transformée en une histoire qui a duré quasiment 2 heures. Une chose est sûre, il faut apprendre à prendre son mal en patience. A tout bientôt pour vous présenter en images et vidéos Havelock island et les sublimes plongées à Barren island.

***

7 months in India (Art.3 : Discover the wonders of Wayanad district)

Posted in Inde | Kerala | 2015 | 3 Comments »

Hello à tous

Nous venons de rentrer de notre Honeymoon sur Havelock island (îles Andaman) et c’était PRETTY DAMN NICE. On vous préparera prochainement un super article et vidéo pour fêter la découverte de cette sublime île…

***

Mais en attendant ces aventures tropicales et avant de commencer cet article sur nos sorties à Wayanad, je voudrais vous introduire un nouvel onglet qui a fait son apparition sur le haut du blog. « Vidéos & Instagram » vous permettra de (re)découvrir les vidéos postées sur le blog à travers ma chaîne Youtube (www.youtube.com/vincentweil) mais aussi de parcourir ma galerie photos Instagram regroupant une sorte de « best of » de nos précédents voyages et de 2 ou 3 cabrioles (www.instagram.com/tourdumonde23)… Mais trêve de bavardages, et place à cet article spécial découverte de Wayanad.

***

Day-trip around Wayanad district

 

Cet article porte donc, aujourd’hui, sur les sorties et fêtes auxquelles nous avons assisté ces derniers jours. Ici, les semaines de travail sont du lundi au samedi de 9h à 17h30 (approximatif), autant le dire, ça laisse que peu de temps aux sorties et loisirs. De plus, l’immensité de l’Inde combinée à son trafique chaotique, transforme chaque trajet en une aventure épique où l’on n’est pas à l’abri de tomber nez à nez avec un éléphant au milieu de la route (véridique, voir plus bas). Néanmoins, nous avons pu explorer quelques nouvelles attractions touristiques de la région.

***

Phantom Rock

 

Afin de découvrir quelques merveilles naturelles, nous sommes partis en day-trip avec une famille suisse vraiment en or. Isabelle, Christian, Lola, Elio & Maël voyagent en Inde durant quelques mois avant de rejoindre la Thaïlande. Nous avons adoré partager de superbes moments avec ces aventuriers dans l’âme. Christian a effectué du bénévolat pour Uravu durant 2 semaines afin d’amener quelques techniques « modernes » de menuiserie aux artisans du workshop (vidéo à venir). Mais revenons à nos moutons. Nous sommes donc partis à la découverte du Phantom Rock. Ce gros rocher se situe dans les collines de Cheengery et a la particularité de ressembler à un gros crâne humain.

Où est Charlie ? | Life upside down

Phantomrock Kerala

POUR VOIR LA SUITE DE L’ARTICLE ET LES PHOTOS CLIQUEZ CI-DESSOUS

Read the rest of this entry »