Archive for novembre, 2009

Nicaragua (Esteli – Leon – La Penitas – Granada – Isla de Ometepe – St Juan Del Sur)

Posted in Nicaragua | 11 Comments »

Hello les ami(e)s !

Voilà la suite de nos aventures dans notre quatrième pays d’Amérique Centrale : Le Nicaragua.

Après les Bay Island d’Honduras, on s’est tapé une journée de 15 heures non-stop de trajet pour rejoindre la ville d’Estelle, et c’est là qu’on a commencé tranquillement nos aventures dans ce superbe pays incroyablement varié : ville coloniale, volcan, plage, jungle, etc…

Nicaragua flag

Our itinerary in Nicaragua

Nicaragua map travel

ESTELI :

Nous voilà enfin à Esteli après cette longue journée de pas moins de 3 bus et 2 taxis. La ville est…. bof. On voulait y aller, à la base, pour rejoindre une réserve naturelle et vivre quelques jours dans une famille… Le temps (qu il nous reste & le mauvais temps) nous ont, pour finir, dissuadés. A la place, on est allé dans un SUPER restaurant conseillé par Damien & Claire : La Casita.

C’est un magnifique resto tenu par un Suisse, qui se trouve en plein milieu de la nature, entouré d un jardin, d une rivière et d’ENORMES araignées… La nourriture, quant à elle : fromage Suisse, pain complet, humous, lassi goyave et fruit de la passion et bien d’autres joyeusetés, qui commençaient à nous manquer après 10 mois loin de la casa. Bref, c’était du bonheur 🙂

Anecdote de Esteli : Durant notre voyage, on a eu pas mal de problèmes avec les chiens (DOGS en anglais). Et toutes les dernières rencontres qu’on a faites avec d’autres voyageurs anglophones, lorsqu’on expliquait cette histoire :

¨During our travel, we had too many problems with the DOGS¨

Les anglophone comprenaient à chaque fois : DUCKS (canards en français). Bref, les gens nous prenaient un peu pour des fous se faisant attaquer par des canards aux quatre coins du monde. Voilà pour l’histoire.

Et que nous est-il arrivé à notre hôtel d Esteli ¿?¿? : un canard était le gardien de l’hôtel (!) et nous attaquait à chaque fois qu’on s’approchait du frigo, ou, si on rentrait le soir ou encore si on allait aux toilettes la nuit !!! Bref, drôle d’histoire, qui nous a bien fait rire 🙂

***

Esteli ( Jose the duck 5 y.o ! / Swiss cheese @ La casita / Big spider & cactus)

Esteli La Casita

LEON :

Après notre court passage à Esteli, nous avons pris la route de Leon qui est une superbe ville coloniale où il fait bon vivre. La ville est très colorée et regorge de bâtiments super et abrite aussi  la plus grande cathédrale d’Amérique Centrale. La région de Leon est l’endroit où se trouve le plus de volcans de tout le pays (environ 11). On a jeté notre dévolu sur deux volcans : Cerro Negro & Telica, que vous découvrirez plus bas.

Vers notre hôtel, se trouve un restaurant délicieux nommé : Barbaro. On y trouve des plats délicieux pour un prix approchant le ridicule… Une fois de plus, si vous êtes de passage dans le coin, n’hésitez pas,  c’est une valeur sûre 🙂

Côté plats traditionnels, on n’a rien trouvé de bien extraordinaire. Sauf au petit déjeuner où tout le monde mange le GALLO PINTO, qui est un plat de riz avec des beans + bananes cuites + 2 oeuf s+ fromage + crème. On est fan.

***

Leon city ( The biggest church in Central America / Chicken bus cabriolet / School Child / Gallo Pinto the speciality)

Leon Nicaragua

San Fransisco church (Leon)

Leon church san fransisco

CERRO NEGRO (VOLCANO) :

Premier volcan qu’on s’est farci se trouve à environ 30mn de la ville de Leon.

On y est allé à l’arrière d’un 4×4 avec des français sympas. A l’aller, on a vu un truc horrible: On a tous entendu un chien hurler  à mort et courir dans notre direction. On a alors regardé derrière la jeep, et là, on le voit courrir avec les fesses mouillées : quelqu’un lui avait lancé de l’eau bouillante dessus… On était tous horrifié pour ce pauvre chien (aïe!), et soudain, on voit que la jeep derrière nous ne l’a pas vu, et que le chien a trop mal pour faire attention et PAAAF… on voit en live le chien se faire écraser par la jeep. Bien choquant après le prit dej, ça nous a bien retourné. Voilà pour la sale histoire, on oublie et on passe à la suite.

La chose géniale avec le volcan Cerro Negro c’est qu on l’escalade très rapidement (1h de marche) et qu’on peut le descendre encore plus vite….. en LUGE !!!!! 🙂

Voilà le topo : on arrive au pied du volcan, on nous donne nos affaires (board, combi, etc…) et on commence l’ascension. 1h plus tard on pouvait admirer la vue qui est superbe, et les 2 cratères fumants et puants le souffre. Ensuite, est venu le temps de la course. Nath et moi, on se met sur la ligne de départ et c’est parti ! En approximativement 30 secondes on était en bas.

Les scores :

Vins : 41 km/h V.S Nath : 30 km/h et les records à battre : Mec : 82 km/h et Fille : 76 km/h... En gros, on pouvait encore se brosser 🙂 On n’arrive pas à imaginer cette vitesse ! On a vu un Allemand faire une chute à 76 km/h et il était vraiment mal, grosses écorchures et brûlures… Place au spectacle 🙂

***

Luge artisanale

Luge artisanal

Us in front of the Cerro Negro with the board (before to climb)

Us in front of the Cerro Negro with the slide

Cerro Negro volcano before the ride

Cerro Negro before the ride

Ready ¿?¿? HANG ON !!! Goooooooooo ¡! 🙂

Hang on

Cerro Negro ride slide ! Vins & Nath (MERCI Hyun Jin pour les photos)

Cerro Negro slide ride

After the ride (1st & 2nd pictures : Natus blackouman ! / 3rd : Vins YESandboard)

After the cerro negro ride slide

Cerro Negro sandboarding 🙂

Cerro Negro sandboarding

PS : On a vu le groupe en snowboard descendre et c’était super naze ! Ils descendaient à maximum 5km/h et ça n’avait pas l’air super fun. En gros, si vous voulez faire pareil que nous, booker ce tour avec BIG FOOT HOSTEL.

***

TELICA (VOLCANO) :


Le lendemain, on est parti en trek de 2 jours!
Pour l’escalade de ce volcan on a choisi de partir avec Quetzaltrekker qui est une association de guides volontaires, qui a pour but de donner l’argent des treks aux enfants pauvres de Leon.. Quel beau trek! Rompimos nuestros limites es seguro! On est parti avec notre sac à dos rempli de 6 bouteilles de 1 litre et demi et je peux vous dire que c’était vraiment DUR ! Pour les jambes le premier jour, et pour le dos le deuxième. On en a pris plein la vue, on marchait dans la foret dans un petit chemin de terre, puis on a escaladé le côté du volcan , fait notre camp de base proche d’une petite oasis au milieu de l’ancien cratère.

A un moment, on a vu un serpent d’environ 2 m de long nous foncer dessus, car il essayait de bouffer un lézard. A environ 3 mètres de nous, soudain, il nous aperçoit, se cabre et part à toute allure dans les buissons ! Yes ! On a sauvé le lézard 🙂 et surtout, on a eu un méga coup de flippe !

Pendant la nuit, nous sommes montés voir à nouveau le cratère actif. Malgré le mal de jambe ça valait le coup, car on a vu au fond une sorte de lac de boue bouillante, entouré de lave bien rouuuuuuge waou !!!!!! On s’est couché au bord du cratère qui fait 120 m de haut , une falaise pas très rassurante eheh, c’était vraiment une vision inoubliable. Dur d’arrêter de regarder tellement c’était fantastique. Un peu plus tard, on a mangé des pâtes à la sauce tomate au feu de bois et des marshmalows fondus qu’on a dévorés entre des biscuits… Miam ! c’était bien bon et bien sucré !

Après une bonne nuit sous la tente, on attaque notre deuxième jour de marche. Cette fois-ci vraiment dans les broussailles et au milieu de fourmilières géantes !!!!

Autres anecdotes : Il y a plein de scorpions là-bas, les guides se sont déjà fait piquer ! Heureusement, on n’en a pas vu car on a fait très attention à toujours bien fermer la tente et nos sacs !

En bref, c’était un trekking AMAZING et totalement épuisant, vu que le poids du sac avoisinait les 15kg !

***

Telica Trekking with Quetzaltrekker

Telica trekking with Quetzaltrekker

Natus trekking with the backpack of 15kg !!! (Hard to follow all this guys!)

Natus trekking

Telica lunch time under the tree

Telica lunch time under the tree

On the top of Telica volcano, SO HAPPY!!!

On the top of Telica volcano

Walk to the base camp Quetzaltrekker

Walk to the base camp Quetzaltrekker

Telica sunset

Telica sunset

Telica trekking second day (1 Breakfast / 2 The crew / 3 Walk with the volcano far on the back)

Telica trekking second day

Boiling mudd, piouffff sooo HOT !

Boiling mudd

Après l’effort le réconfort : Mousse au chocolat (@Barbaro the best restaurant in town, dont miss it)

Mousse au chocolat

LAS PEÑITAS :

Après ces 2 superbes expériences volcaniques nous sommes partis 1 jour à la plage pour une seule et bonne raison : Y manger une RACLETTE !!! Ahahah 🙂

Cet endroit nous a été conseillé par Damien & Claire, nous parlant de cette raclette se trouvant là au milieu de nul part. Et OUI elle y était ! et OUI on s’est régalé !!! Ahah

Autour de l’hôtel se trouve un lagon et quelques mètres plus loin, la plage. C’est une plage de sable noir et les vagues y sont HUGE ! Nos premières baignades dans l’océan Pacifique, mmmmh froiiid.  On a passe un super moment à Las Penitas ,qui se trouve à seulement 45mn de Leon ,soit 50 centimes de bus… C’est pas la ruine ce pays 🙂

***

Las Penitas (Lagoon / Black sand beach / Cat / RACLETTE !!!)

Las Penitas

GRANADA :

Que dire sur Granada… Cette ville est superbe et encore plus colorée que Leon. Elle se trouve à 45mn de Managua,  la capitale, et au bord du Lago de Nicaragua. Cette ville est un paradis pour les photographes en herbes : les couleurs des bâtiments et des églises sont totalement folles.

On y a passé un super moment et on a aussi pu manger la meilleure pizza de tout notre voyage. Mmmh jambon cru 🙂

Après 3 jours à se balader dans ces jolies rues colorées, on a pris un bateau pour rejoindre l’ile Ometepe sur le lac Nicaragua. Mais pour l’instant, place à Granada 🙂

Granada Cathedral

Granada cathedral

Granada sunset

Granada sunset

Amazing pizza @ Mona Lisa Granada

Amazing pizza @ Mona Lisa Granada

Granada building

Granada building

Chicken bus @ Granada

Chicken bus

Granada colored town

Granada color town

Granada cathedral(view from the tower of  la Merced) & La Merced church

Granada church

Xalteva church & La Merced church

Xalteva & La Merced church Granada

Viejo Hospital Granada

Old Hospital Granada

Caleche 23

Caleche 23 Granada

***

ISLA DE OMETEPE

L’île d’Ometepe se trouve dans le plus grand lac d’eau douce au monde, et quand on y est, on a de la peine à croire qu’on se trouve sur un lac et non pas en plein centre de l’océan. On a pris un bateau de Granada jusqu’à Altagracia (au nord de l’île). Départ à 14h et arrivée 4h plus tard à 18h…la nuit tombe…

Là, on embarque dans une sorte de pickup où l’on doit tenir debout, à l’arrière, avec une dizaine de personnes… Durant le trajet, un groupe de personnes se sont serrés contre moi (pour pouvoir descendre) et là, j’ai remarqué une petite main d’enfant dans ma poche gauche !!! Je regarde à la seconde dans ma poche zip de droite où se trouve mon porte monnaie…. Rien, Nada, Nothing ! Je saute du bus pour retrouver les personnes qui étaient dans le même bus, malheureusement la rue est complètement remplie de monde dû à une fête dans cette ville au même moment… Je cours et rattrape quand-même le petit et son père. Ils me montrent leurs poches… rien. Dans ces pays, les vols se font à plusieurs, donc le porte monnaie a pu déjà être passé entre 10 personnes différentes…

Bref, la police est ensuite arrivée, ils ont tabassé le mec sans aucune preuve et embarqué au poste. Je suis monté derrière une moto de flic, et direction le poste. Là, re-tabassage… et déposition. On a eu de la chance, car on venait de retirer des tonnes de sous qu’on avait planqués ailleurs. Dans le porte-monnaie, il y avait 14chfr et nos 2 cartes de crédit. Heureusement on pense à tout, et il nous en reste encore YEAH !

Donc, notre première nuit (Altagracia) sur l’îlien s’est pas super bien passée alors on a décidé de se barrer au plus vite à Playa Santo Domingo exactement au centre des 2 volcans.

Arrivés là-bas, c’est sympa, mais pas non plus extraordinaire. Une minuscule plage, des hammacs et de superbes oiseaux bleu et blanc (Urraca, geai huppé à dos bleu). On s’est mangé un ENORME poisson, chillez sur les hamacs, puis on s’est dit qu’on voulait re-bouger.

Direction : El Zopilote ! Ferme biologique tenue par des Italiens, se trouvant juste avant la ville de Balgue et en plein milieu de la jungle. On nous avait souvent parlé de cette ferme où l’on pouvait y faire du bénévolat, apprendre à faire du pain, de la sauce tomate, etc… etc… On y court et prennons le plus beau des bungalows (ça reste vraiment rustique). La vie ici est vraiment relax et naturelle. On se renseigne sur le volontariat, mais malheureusement, il faudrait rester plus de temps que prévu sur nos plans… Au final, on ne sera resté qu’une journée/nuit à parler avec les hippies du coin, qui resteront ici des mois et des mois.

Petite anecdote : On a eu le droit à notre premier scorpion dans la chambre après plus de 10 mois de voyage !!! Yeah ! Natha m’a sauvé de ce monstre ahahah 🙂 On peut dire qu on a pas dormi très tranquillement cette nuit-là…

***

Map Isla De Ometepe

Lets go to Ometepe Island (Pier / Boat / Sunset)

Lets go to Ometepe Island

Santo Domingo beach Ometepe Island (Beach / Hammock / Big fish / Urraca, geai huppé à dos bleu / Umbrella)

Santo Domingo beach Ometepe Island

Welcome to El Zopilote (Ecological farm)

Welcome to El Zopilote

El Zopilote (Bungalow inside the jungle & cooking bio pasta)

El Zopilote isla de ometepe

Mirador de El Zopilote (Volcano Conception )

Mirador de El Zopilote ( Conception volcano )

Chenille (que Natus a mis un moment à balayer de la chambre) & papillon tête de mort 🙂

Chenille & papillon tete de mort

Noni fruit, esta es para JUANCHO !!

Noni fruit

Scorpion in the room !!!!!!!!!!!

Scorpion on the room

Zopilote reception adios ! Lets go to the beach 🙂

Zopilote reception adios !

Bye bye Ometepe (Volcano Conception on the left & volcano Maderas on the right)

Boat Ometepe

***

SAN JUAN DEL SUR

Après notre nuit au scorpion on a décidé de se barrer au plus vite de cette île pour rejoindre la plage : San Juan Del Sur ! Ville la plus hype du Nicaragua où les surfeurs du monde entier s’y retrouvent. La plage de la ville n’est pas super (ni pour le surf / ni pour la baignade), mais la chose à faire est de passer la journée dans les magnifiques plages du nord (Maderas) ou du sud (Remanso). A part ça, la ville est sympa, il y a quelques très bons restaurants et 2 super marchands de glaces (50 centimes le cône et la boule !!!). On y a aussi mangé d’après moi (Vins) les meilleures PASTA de tout notre voyage : Fettucini jambon cru, brocoli, crème et vodka MAMA MIAAAA QUE BELLO ! 🙂 On a passé toutes nos après-midi à jouer aux raquettes de plage pour éliminer tout ça ahahah. Après 5 jours à San Juan, on a mis les voiles pour le Costa Rica… mais ca, c’est une autre histoire 😉 ENJOY !

San Juan Del Sur Beach

San Juan Del Sur Beach Playa

Sac plastique à boire : carotte et goyave 🙂 Yumi !

Sac plastique a boire carotte et goyave

San Juan Del Sur Beach Sunset (avec un photographe de l’extrême qui est entré dans l eau tout habillé pour avoir de belles photos de vagues ahahah)

San Juan Del Sur Beach Sunset

REMANSO BEACH

Plage très tranquille avec presque pas un chat. De très bonnes vagues pour se remettre au surf après mes débuts au Sri Lanka. Et cette fois-ci…on n’est plus aux Caraïbes… Eau glaciale ! QU’EST-CE QUE C’EST BON 🙂 ahaha.

Remanso Beach

Vins surf in Remanso Beach

Surf in Remanso Beach

***

Surf Gif

***

Sand

***

Vins Surf Gif

***

Remanso surf & sunset

Remanso surf sunset

MADERAS BEACH

Bien plus belle plage que celle de Remanso, mais beaucoup plus de monde (sur les vagues). Il y a un petit resto sympa et pas cher pour la pause de midi.

11 A.M & 17 P.M

Maderas beach

Maderas beach sunset

Maderas beach sunset

Voilà, le Nicaragua c’est fini et c’était super super super 🙂 ça aura fini en beauté notre apprentissage de la vie de voyageurs. Merci

***

Honduras (Bay Island – Utila)

Posted in Honduras, Plongée sous-marine / Dive | 10 Comments »

Réaliser notre rêve en HONDURAS!!!!! Ça c’est fait!

Nous sommes partis sur un coup de tête en dernière minute pour les îles au nord de l’Honduras.
Finalement nous n’étions pas motivés à aller au Salvador surfer, car nous rêvions de replonger au plus vite dans la mer des Caraïbes! 
Nous avons pris le bus le plus luxueux de tout notre voyage en Honduras ahaha. Qui l’eut cru, tout le monde nous disait que ce n’était pas très développé etc. Balivernes! Ce pays nous a beaucoup étonné, un peu comme la Thaïlande, simplement avec un nombre de touristes beaucoup plus insignifiant.

🙂

Nous sommes arrivés à 18h à La Ceiba, au nord de l’Honduras,où nous sommes restés une nuit dans un dortoir de 20 lits où il n’y avait que nous!
Le lendemain matin, nous avons foncé au port avec Erik et Rickard, deux Suédois que nous avons rencontrés au Banana République.
Tout excités de rejoindre les îles on achète notre billet de bateau plutôt cher et partons pour le « Diver’s Paradise »!!

UTILA, nous voilà!! De nouveau comme au Belize, nous nous retrouvons sur une petite île avec une seule vraie rue principale, mais cette fois-ci remplie de centres de plongée !
Le choix va être difficile. A peine posé le pied sur l’île qu’une vague de rabatteurs nous attaque avec leurs flyers, afin de nous convaincre que leur Dive Center est le meilleur de l’île. Apparemment, ce n’est pas la haute saison pour eux. On décide de poser nos sacs au port, puis d’aller à la découverte de tout ce qu’on nous propose. Il fait vraiment très chaud sur l’ile, on crève de faim, on va méditer tout ça autour d’un bon déjeuner…ça nous aura pris la journée entière de trouver notre endroit de prédilection!
UNDERWATERVISION. Nous nous engageons pour 10 dives avec eux et bénéficions de toutes les nuits gratuites! Parfait. L endroit est superbe, le bateau à 1 minute à pieds… que demander de plus. 
Les dives et les coucher de soleil nous ont charmes. On a passé 5 jours de rêves à faire juste ce dont on rêvait.

Nous ne regrettons pas d’être passés par là! On y retournera, et peut-être, aurons plus de chance de voir le requin baleine. Car, pour notre dernier jour de plongée, nous devions aller au nord de l île, là où il se trouve. Et vu le temps superbe qu’il faisait depuis 1 semaine, nous aurions eu de bonnes chances de le voir. Malheureusement, notre dernière nuit a été couronnée d’un gros typhon, qui s’est abattu sur l’île sans prévenir. Plutôt impressionnant de vivre ça. Le lendemain à 6h 30, il pleuvait encore un peu, donc nous sommes allés que sur le côté ouest de l’île où nous avons croisé 2 tortues superbe. Apparemment, nous attirons les tortues, car à chaque fois qu’on plonge on en voit, ce qui est plutôt rare.

En bref, on a beaucoup aimé ce pays malgré le peu de choses vues. Les plongées étaient bonnes et pas chères, les gens sympatiques (sauf le maire de l île qui était un asshole) et la spécialité locale bonne (Bailadas = crêpe fourrée aux beans et fromage) 🙂 Enjoy :

***

QUESTION : Que pensez vous de cette mise en page ?¿ On aimerait avoir votre avis, vous pouvez nous laisser un commentaire en cliquant ici :

Laisser un commentaire

***

Physio Sport Acacias

Posted in Divers | 2 Comments »

Voilà le 2ème petit coup de pub qu’on va faire sur le blog et cette fois, pour mon deuxième et plus grand des frères 🙂

***

On vient de revenir de 2 treks sur 3 jours, avec l’escalade de 2 volcans, en portant un sac de 15kg sur le dos, et là, on ne rêve que d’une chose : Un bon physio pour nous remettre en place.

***

 

 

Depuis juillet, mon grand frère Seb a ouvert avec un collègue son cabinet de Physiothérapie aux Acacias. Donc, si un de vos proches ou vous-même êtes interessés par des soins dignes de confiance, n’hésitez pas à le contacter :

* Physio du sport, Physio respiratoire, Personal training, Ostéopathie *

Sébastien Weil
Physiothérapeute ASP-AGP
Auxiliaire santé CASAPS
s_weil@hotmail.com
+41(0)78.649.08.18


PHYSIO SPORT ACACIAS

***

En tout cas, nous 2 on en aura bien besoin en janvier après avoir trimbalé notre énorme sac aux quatre coins du monde

***

PS : On vient d ajouter quelques photos HDR ici (Pas superbe, je les ameliorerais a la caza):

http://tourdumonde23.pulp68.com/hdr/

🙂